jeudi 21 janvier 2010

Dady.

J'ai regarde 2 films que j'aurai pas du voir recemment:
- The Road.
- Carriers.
Deux specimens du genre post-apocalypse. En resume, le premier parle d'un pere qui tente de survir et de pretoger son fils dans un monde ravage par on se sait quoi. Y'a plus de bouffe, y'a plus rien. Les rares humains encore en vie se livrent au cannibalisme pour survivre.
Le deuxieme, plus classique, parle d'une bande de jeunes qui tente de fuir une epidemie qui a decime l'esemmble de la population mondiale en quelques semaines.
The Road est un tres bon film. Viggo Mortensen est absolument enorme.

Faut dire que le role du pere qui sait qu'il partira forcement avant son fils et tente en attendant ce jour de lui apprendre comment survivre dans un monde sans loi tout en restant humain ("we're the good guys") est vraiment impressionnant.
Se sacrifier pour ses enfants est quelque chose de naturel, mais la, sa lutte contre l'ineluctable est vraiment derangeante. En temps que pere, je me demande si dans cette situation, je logerai pas une balle dans la tete de mes enfants pour leur eviter de vivre tout ca. La situation se presente d'ailelurs plusieurs fois pendant le film.
Dans Carriers, On retrouve a un moment le meme genre de situation. Un pere qui tente de sauver sa fille contaminee. Le pere fait le choix de rester avec sa fille plutot que de partir avec les jeunes en la laissant mourrir seule. Un classique certes, mais bon.
Je me souviens avoir un reve debile une fois. Un crash d'avion (si y'a un psy dans la salle...): on est en route pour la France (ou de retour de France, je sais pas, je me souviens pas du ticket! ;-) ), et bref l'avion pique du nez. Je me souviens jusqu'au dernier moment chanter des conneries a mes gosses en leur repetant que c'est comme au manege, que c'est rigolo, et que ca va s'arreter bientot.
C'est pas debile?

Pourquoi je raconte ca? Je sais pas. Mais je peux pas m'empecher de faire le parallele avec ce qui se passe en Haiti.
Quand tu regardes la situation la-bas, les gens livres a eux-memes, zero lois, pas de bouffe, pas de soins, tu te dis que, serieux, etre papa la-bas, en ce moment, ca doit etre chaud.
Je me pose donc cette question depuis un petit moment: de quoi serais-je capable pour defendre/proteger/nourrir mes enfants dans un situation telle que celle-la*?

La reponse a cette question, je la garde pour moi. Pass'que je suis pas sur que ca fasse de moi une meilleur personne. Je suis meme pas sur que ca fasse de moi un meilleur pere.


*: ce qui techniquement n'est pas une question idiote vu la probablite que ca nous arrive, ici.

7 commentaires:

Chabi a dit…

J'ai adoré "The Road", mais je suis un peu pareil, c'est difficile de se dire que je serai aussi idéaliste que le père dans ce film... Par contre, je n'aurai jamais tout laissé derrière comme la mère.

Dolce a dit…

Difficile de dire ce que tu ferais vraiment dans une situation donnee sans y avoir pose les pieds... Mais je pense que pour defendre la chair de ta chair tu dois etre pret a arracher au moins un bras a d'autres gens...

mamypiou a dit…

Pas très drôle tout ça, le contexte s'y prête, mais ça colle le bourdon la dernière ligne!

Jean a dit…

réponse à la question: t'as même pas idée !

Arnaud H a dit…

J'ai lu "The Road", pas encore vu le film. Mais grosse claque, et sans doute la plus belle histoire entre un homme et son fils que j'ai jamais lue/vue.

Roberta a dit…

Bon, j'irai peut être voir The Road (la route en français). Je dis peut être car j'ai tellement aimé le bouquin que j'ai peur d'être déçue. Bref, que vous ayez vu le film ou pas, je vous recommande vivement de vous précipiter chez votre libraire favori pour acheter ce bouquin de Cormac Mc Carthy. Et pendant que vous y serez, offrez vous aussi "No country for old men" du même auteur. Sublime (bien mieux que le film qui pourtant est bien)

La Bordelaise a dit…

J'ai vu le film, c'est très dur ! On se pose forcément la question de savoir ce qu'on ferait si ça arrivait. Pas très drôle tout ça.
Dans un autre registre y'a la série "Jericho", moins dramatique et un peu enjolivée mais très bien.