mercredi 9 juillet 2014

Pan Am.

Retour au Bercail.
10 jours passes entre Paris, Bondoufle et Lille.
Eprouvant.
Et puis bonjour le temps de merde. Et comme un con, je suis parti en bon Californien naif: pas de veste, pas de pull, rien.
Bon sinon voyage aller: Mortel: upgrade en Business a la derniere minute, je me suis cru riche pendant les 12h du vol...
Le pied que c'est de pouvoir s'allonger completement... J'ai bien passe 3h dans les bras de l'autre pute*, c'etait extra...
Nan mais serieux, se reposer sur un vol pareil, ca n'a pas de prix... Je suis arrive avec une peche d'enfer a Paris... a 20h, j'etais encore au labo a bosser... Pas de coup de barre, rien**.

Pour le retour, moins drole. Je me suis retrouve avec les pauvres... Comme d'hab'.
Et je me suis fait pe-cho a la douane. Rien de grave, mais les Quenelle de Veau que j'avais emportees pour surprendre MmePiou n'ont pas passe le mur "Veau=Boeuf=Mad Cow"...
Le foie gras par contre, meme en pot, meme en Californie: nickel.
La lecon a retenir, donc: Pas de porc, pas de boeuf. Le reste, c'est marre.
Et pour le vin, ca passe aussi sans aucune question...
D'ailleurs, clairement, avec MamyPiou qui va me remonter 3 bouteilles cet ete, il ne me restera plus qu'un voyage et j'aurai enfin tout rappatrie...

*: je parle de Morphee, bien sur...
**: honnetement, je concois pas que ma boite puisse jouer "la pince" sur ce genre de truc...

jeudi 26 juin 2014

Globe Soccer.

Mortel:

Ca me permet de voir France-Nigeria, avant de partir.
Je pourrai voir Belgique-USA en arrivant.
Et je verrai France-Algerie le 4 et Argentine-USA le lendemain...

Seul bémol, je vais rater France-Bresil...

Bon c'est pas grave je serai rentre pour la finale... On va leur mettre une branlee aux Hollandais...

mardi 17 juin 2014

Point final.

Elle aurait eu 89 ans cet hiver.

Ca a du juste devenir trop dur.
Trop chiant surtout. Elle-meme le disait, d'ailleurs.

Surtout après avoir tout vu.
Ses enfants.
Ses petit-enfants.
Ses arrière-petits-enfants...

Après 5 jours de "sommeil", elle a du se dire que c'était pas si mal en fait, le noir.
Alors la lumière s'est éteinte.


Bonne nuit, Meme.

Profite bien de ce repos au combien merite.


lundi 16 juin 2014

Out of school.

75% du nid est officiellement en vacances.

Le dernier quart, lui... 
P'tain, lui, il est pas sorti de l'auberge!*

*: Bon au moins, j'ai plus a faire les lunch boxes pour un moment!

lundi 2 juin 2014

Carte vermeille.

Avoir le status Silver sur Air France, c'est sympa.
Bon c'est pas top nickel comme le serait le Gold, mais ca suffit a pas trop être emmerde nulle part.

Alors deja: pourquoi Flying Blue et pas un autre programme?
Principalement pour les autres Pious avec qui je voyage un minimum de 1.5 fois par an (en 2 ans, on fait 2 Montana, et une France en moyenne): avoir la Silver sur le voyage en France, c'est pratique:
- on a 2 bagages par personne,
- on embarque direct.
Pour une famille, ca aide.
Ensuite, pass'que j'ai choisi d'éviter religieusement United a partir de SF.
Et au-delà de SF, niveau network, Delta, c'est bien aussi...
Faut savoir que SFO c'est a la base un hub United.
Ce qui veut dire qu'a partir de SFO on peut aller quasiment partout aux US en vol direct.
Alors vous me direz quel intérêt de voler Delta, alors?
Bin deja, les vols que je fais le plus souvent (SFO-CDG, et SFO-MSO) ne sont jamais des directs pour United*, donc pour moi: utilité limitee.
Ensuite -et surtout- faut savoir que du coup, a cause de nombre de gens qui fly United, c'est toujours la folie pour y passer la sécurité et enregistrer les bagages. On a deja failli se faire niquer, on m'y reprendra plus.
Delta par contre, c'est juste un quart du terminal 1, y'a jamais personne... On passe la sécurité en 10 min maximum.
Un vrai bonheur.
Ensuite comme de toute façon je voyage plus souvent pour le boulot que pour le fun, escale ou direct, ca change rien, ca me coute une journée.
Alors autant accumuler des segments (la silver est a 15 segments sur Air France), avec 5-6 voyages, vous récupérez la Silver... Car c'est la, la beauté de Flying Blue: la Silver est a 15 segments sur Air France!
Par comparaison, chez Delta, c'est 30 segments...

Un gars avec une Silver, c'est le mec qui voyage pas assez pour être upgrader tout le temps, mais qui par contre connait un peu tout les "trucs" pour voyager un peu au-dessus du reste en seconde.
Je vais donc vous donner mes tuyaux, libre a vous de les suivre ou pas.

A faire:
- Aussi souvent que possible: pas de bagages en soute. Juste un Carry-on.
Le temps qu'on peut flinguer a l'enregistrement et/ou a l'arrives, c'est delirant. Sans compter les emmerdes. En moyenne, y'a une merde tout les 6 voyages.
En dessous de 6 jours de voyage de toute façon, la question ne devrait pas se poser.
Après, ca depend un peu du climat: trop froid, il faut plusieurs couches, trop chaud, vous suerez comme un goret, le jean ou le fut, ne fera qu'une journée.
- Vols de plus de 6h: vous prendrez surement un wide-body (un avion avec 2 couloirs): privilégiez les sieges au centre.
Sur une rangée a 3 sieges, il est plus que probable que vos 2 voisins se connaissent, le gars du milieux dérangera toujours son "binôme" plutôt que vous pour sortir.
Vous aurez la paix.
La grosse erreur est d'aller sur un des cotes: a la fenêtre vous emmerderez tout le monde pour aller pisser. Cote couloir ca sera l'inverse.
La vue? Après 6h de vol, on s'en fout.
Croyez-moi.
- Vols de moins de 6h? Vous volerez certainement un monocouloir.
Prenez la fenêtre. Et allez pisser avant de monter dans l'appareil.
- Dans tout les cas: toujours, TOUJOURS checker sa place sur Seat Guru. Toujours.*
- Etre gentil avec les hôtesses.
Limite flirter. Mais surtout pas en lourd (z'etes pas la pour les ramener dans votre pieux): faire un compliment sur l'uniforme (votre hôtesse le porte mieux que tout les autres), dire merci tout le temps, savoir ce qu'on veut avant meme qu'elles le proposent.
Exemple: y'a pas de Jack Daniel's sur Air France. Si vous en demandez, vous les obligez a regarder ce qu'elles ont, et dans tout les cas, elles finiront par vous apporter du Johnny Walker, qui est en fait du Scotch, donc un truc qui peut difficilement donner le change...
Dans le meme genre, pour qu'elles n'aient pas poser 2 fois la meme question, retirer votre casque quand elles passent.
- Pas emmerder les hôtesses quand elles mangent. Si y'a rien en libre service, repassez plus tard: si le rideau est tire, c'est pas pour que vous y passiez la tete pour demander un truc.
- Attendre d'etre dans l'aéroport pour telephoner. De l'avion a la porte: SMS: faites pas chier les gens avec votre "ch'suis bien arrive, voila". Vous venez de passer DES heures en vol: le coup de fil peut bien attendre 10min, non?

A avoir:
 - Un casque avec Noise-Cancellation.
On a pas idée a quel point ce joujou est une merveille.
Deja ca evite de vous niquer les oreilles a cause du son que vous avez mis a fond pour couvrir la qualité -relative- des écouteurs (payant parfois) fournis  par la compagnie.
Cherchez pas, c'est de la merde.
Ensuite, l'effet que ca a sur le bruit des réacteurs, c'est incroyable.
Quand on les essaye dans un magasin pendant 30 secondes, je concois qu'on puisse ce dire que c'est un gadget. Mais apres 2h de vol, vous réaliserez a quel point ils sont irremplaçables.
Par contre, regle absolue (cf point ci-dessus), les retirer a chaque fois que l'hôtesse se pointe.
Respect (elle est pas un meuble).
Efficacite (elle se repetera pas).
Les choisir rechargeables, pas a pile (voir point suivant).
 - Une batterie externe.
Pour recharger iPhones, iPad, et écouteurs au besoin. Meme si quelques avions, sur les grandes lignes, fournissent parfois une prise USB, meme en seconde, c'est pas encore la majorité.
En plus ca coute rien, ca prend pas de place, et sérieux: comment ca vous retire la dose de stress liee a perte de fonction de votre iPad/iPhone/Ecouteurs...
 - des chaussures super légères.
 Perso j'utilise mes New Balance Minimus de workout. Elles pèsent rien, elles sont hyper légères, et sont respirantes a point, on a l'impression de porter des tongues.
C'est simple, retirer ses chaussures pendant un vol, c'est pas une bonne idée, c'est une obligation. Le problème, c'est la passage aux toilettes. Si vous avez la naïveté de croire que les traces d'eau sur le sol dans les chiottes, c'est de l'eau, c'est que vous etes une fille, célibataire et sans enfants de sexe masculin.
Soyons honnêtes, messieurs, c'est de la pisse!
On l'a de travers, ou y'a eu des turbulence au moment de se lâcher, il n'empêche: jamais en chaussettes dans les chiottes d'un avion.
JAMAIS***.
L'avantage de ses godasses "minimalistes", c'est qu'on les sens pas.
On les oublie.
Vos pieds aussi.
Investissez. Seriously.
- A portee de la main: lingettes de demaquillage ou "bebe", deo.
C'est vrai: on pue tous le bouc a la descente de l'avion. Surtout sur les longs courriers. Mais ce qui est acceptable par vos collègues de galère, l'est moins pour les locaux a l'arrivee.
Sentir le fennec dans la queue des taxis, c'est pas bon pour le self-estime.
Une heure avant l'atterissage (vous éviterez la queue declenchee par le "on atterri dans 30min"), direction les toilettes, avec une lingetteet votre deo qui passe la sécurité. Un coup de chaque sous chaque bras. Et voila.
Franchement, c'est pas difficile et ca vous fera un bien fou. A vous et aux autres.

Bon vol a tous.

*: enfin bon, il ses trouvent qu'ils ont rouvert SFO-CDG cette année...
**: Merci a Surcouf pour la remarque. Elle vaut de l'or.
***: pieds nus, c'est du fétichisme...