dimanche 30 mars 2014

La mule.

He.
Pour une fois...
C'est en passant la douane EN FRANCE que je vais avoir le coeur serre.
Y'a une limite sur le nombre de bouteille qu'on rapporte en France?
Je me suis jamais pose la question.
Attention, je parle pas des bouteilles achetées en duty-free, hein. Je parle des bouteilles normales achetées ici, taxes locales acquittees, et tout le toutim...
Bon a la limite, on s'en fout...

A l'occasion de ce voyage professionnel, je compte rapatrier pas mal de bouteille de ma cave. Status "silver" oblige, j'ai droit a 2 bagages de 23Kg, donc en gros on parles d'une trentaine de bouteilles...
Disons seulement une vingtaine pour laisser de la place aux pates et autres produits qui me sont chers, ca va être pas mal la...

L'autre challenge, ca va être de pas se mettre un mine chaque soir... J'ai plein de taf, va falloir assurer en fournir, mais je vous raconte pas mon programme d'après 18 heures: je suis booke a mort.

Booke a mort. A Paris.
J'ai vraiment pas de bol...


8 commentaires:

Clara K a dit…

Je crois me souvenir que tu ne peux pas transporter plus de 2 bouteilles d'alcool pas passager... mais je ne me souviens plus si la direction du voyage avait une quelconque importance..

Aisling a dit…

Ah la la, la theorie c'est 1 litre d'alcool *pur* max. Certains douaniers traduisent ca par "une bouteille max" mais en general pour du vin tu as droit a un peu plus. J'ai fait jusqu'a six bouteilles sans problemes - mais vingt c'est quand meme beaucoup en une seule fois... Tu risques des taxes ou au pire la confiscation. Ca serait ralant.
Bon voyage!

Le Piou a dit…

Ca, les filles, je suis quasi-certain que c'est pour les achats en duty-free.
Pas pour le passage de biens qui sont a vous depuis longtemps et sur lesquels vous avez deja paye des taxes d
un cote ou de l'autre du l'atlantique...
P'tain, personne bosse aux douanes par ici????

Le Piou a dit…

D'apres le site (ils ont un site!) c'est "rien a declarer" si t'arrives avec des valeurs d'un total inferieur a 430 euros (donc $560).
Et si je comprends bien, ca c'est sans compter 4 bouteilles de vins ou 2 d'alcool...
Dans tout les cas, je devrais etre bon... Apparemment.

Anonyme a dit…

expérience perso: j'ai ramené 200 boutanches avec moi de France vers les US quand j'ai déménagé. Il a fallu remplir les papiers, payer les taxes d'import sur le vin au fédéral ET au niveau State.
Rien à faire que j'ai payé les taxes en France. A la limite ils s'en foutent. Pour les américains, tu pourrais aller au Chateau Latour, acheter 3 caisses et faire ta détax à CDG. Mais il faut payer les taxes en arrivant aux US.

Donc pour le français, leur argument sera probablement qu'il faut que tu payes TVA et autres taxes sur les alcools. Si tu peux détaxer aux US, "good for you", mais pour les douanes françaises, au delà de ton litre d'alcool pur qui est "free of tax" (qu'il arrive du duty free ou des magasins de Napa Valley), tu dois payer les taxes.

Bon courage!

Surcouf

PS: pourquoi en ramènes-tu autant? des anniversaires à fêter? des communions? ou bien un retour à prévoir de la famille Piou vers la France soon?
PPS: et merci pour ton comparatif pinard californien

Tour Eiffel a dit…

Bon sejour :)
deux de mes amies avaient rapporte plus de 2 bouteilles de vin de France, a l'arrivee sur le sol ricain, elles ont du montre combien elles avaient paye pr ces bouteilles et ont du paye une taxe sur toutes les bouteilles sauf les 2 1eres. C'etait pas grand chose ms elles ont du payer. a bon entendeur! prevoie un recu du supermarche...

Arnaud H a dit…

La direction importe évidemment. Les règles ne sont absolument pas les mêmes. Les douanes françaises limitent à 1 litre d'alcool de plus de 22° ou deux bouteilles de vin (ou alcool équivalent) par passager en entrant en France.
En revanche, les douanes américaines n'ont pas de quantité précise, et la règle est une quantité "raisonnable" d'alcool - ce qui évidemment laisse à interprétation - mais qui en général signifie une caisse (12 bouteilles). L'alcool en duty free est limité à 1 litre par passager.

Anonyme a dit…

coucou, moi je ne te parle pas de boutanches mais, avoir eu l'énorme plaisir de te voir et ce n'est que du bonheur. Gros bisous Odile de Bondoufle